La rénovation écologique : notre guide pas à pas

Pour rénover votre maison tout en respectant vos convictions écologiques, vous souhaitez tenter l’aventure de l’éco rénovation ? Ça tombe bien, les solutions pour réaliser la rénovation écologique de votre habitat ne manquent pas ! Découvrez dans notre guide, les clés qui vous aideront à la mettre en place facilement.

Pourquoi se lancer dans la rénovation écologique ?

Eco-rénovation : une réponse aux enjeux environnementaux, mais pas seulement !

Nous sommes tous conscients des enjeux climatiques auxquels il est impératif de faire face. Se lancer dans la rénovation écologique, c’est faire le choix d’inscrire son logement dans une démarche de protection de l’environnement et de développement durable (maison passive). Car c’est aujourd’hui que tout se joue et que les alternatives doivent être trouvées.

L’éco-rénovation, de par l’utilisation de matériaux naturels (bois, laine de bois, laine de mouton, laine de verre blanche, ossature bois…) et la création d’énergies renouvelables, donne de vraies clés pour répondre aux grands enjeux écologiques actuels. Mais ça n’est pas son seul atout !

Utiliser des matériaux sains vous permet de veiller à la qualité de l’air intérieur : vous évitez les produits toxiques et protégez de cette façon la santé des occupants de votre maison écologique.

Quand écologie rime avec économie d’énergie

L’investissement de départ à réaliser pour une rénovation énergétique est supérieur à une rénovation dite « classique ». En effet, elle coute plus cher au départ car les matériaux écologiques et les équipements utilisés sont bien différents, et pour cause : ils sont durables.

Dans l’avenir, la rénovation thermique fera donc du bien à votre portefeuille : vous profitez de votre équipement sur le long terme, et le taux de renouvellement est très inférieur à une rénovation de maisons anciennes dite classique.

Le vrai plus qui fera pencher la balance ? Le projet de rénovation écologique trouve de plus en plus d’adeptes, car il réduit l’impact sur l’environnement et permet de faire des économies d’énergie. En effet, avec les nombreuses techniques mises en place, votre performance thermique sera décuplée.

Les diverses installations vous permettront de moins chauffer votre maison ou votre appartement durant les périodes de froid. Par la même occasion, vous allez limiter l’utilisation de votre climatisation durant l’été. Comment ? Grâce aux diverses techniques d’isolation performantes (paille, ouate de cellulose, panneaux de laine de bois…) et à un système de chauffage efficace (chauffe eau solaire). Ces installations seront vos alliées pour des factures allégées. Tentant, non ? Regardons comment vous lancer !

La rénovation écologique : 6 clés pour vous lancer

Choisir des matériaux bio

Qui dit rénovation écologique dit matériaux respectueux de l’environnement. Et pour cela, la bonne nouvelle, c’est que vous avez désormais le choix !

Isoler son toit

Pour l’isolation du toit, tournez-vous vers la toiture végétalisée ou la laine de bois : élaborée partir de fibre et de lignine de bois, c’est un isolant écologique très performant. En panneaux souples ou semi-rigides, il peut aussi être recommandé comme isolant naturel phonique sur des cloisons. Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de poser les panneaux en laine de bois avec un frein vapeur, qui optimisera les performances et la durabilité du matériau.

Isoler ses murs avec l’éco-rénovation

Pour une isolation naturelle des murs, utilisez de la laine de mouton : très performante et ininflammable, elle peut absorber jusqu’à 30 % de son poids en eau sans perdre ses qualités isolantes ! Très facile à poser, elle se compresse facilement : un plus pour les charpentes qui présentent quelques irrégularités. Les bottes de paille représentent également une alternative intéressante pour isoler vos murs.

D’autres isolants efficaces

La laine de chanvre, la laine de lin et la laine de coton vous aideront aussi à isoler votre logement. Ces isolants à bases végétales offrent des propriétés isolantes et phoniques très intéressantes. Présentée sous forme de rouleaux, de panneaux semi-rigides et parfois même en vrac, la laine de chanvre peut être utilisée en éco-rénovation pour vos murs, vos toitures et vos planchers.

Des installations pour produire votre propre énergie

Le gros atout de la rénovation écologique, c’est la possibilité de créer sa propre énergie. Avec quelques installations, vous pouvez transformer totalement votre façon de vivre.

Les éoliennes peuvent vous aider à produire votre énergie. Attention, la possibilité de mettre en place ce type d’installation dépendra surtout de l’inclinaison de votre terrain, de la proximité avec le voisinage, et de votre exposition au vent, évidemment ! Pour vous donner un ordre d’idée, un vent de 15Km/h produira environ 700w par jour.

Les hydro-turbines fournissent une énergie 24h sur 24. L’énergie hydraulique provient de l’écoulement de l’eau sur une pente naturelle : il est donc nécessaire que votre logement soit bien situé pour ce type d’installation.

L’installation photovoltaïque (panneaux solaires thermiques) est une troisième alternative pour produire sa propre énergie. Très efficace, elle absorbe le rayonnement solaire puis le convertit en énergie thermique ou électrique ! Les panneaux solaires s’adaptent à tous les types de toitures et s’intègrent facilement sur des tuiles ou des ardoises.

Enfin, pour une rénovation écologique parfaitement réussie, tournez-vous vers le bois. Ce matériau écologique vous permet de réaliser des menuiseries extérieures et intérieures, des revêtements de sol et murs… Les possibilités sont infinies ! Prêt à tester ?

massa efficitur. Aenean elementum felis sed Lorem tristique mi, lectus elit. ut